[Aller au menu]

Conférences

Le programme des conférences est susceptible d'évolutions. Vous trouverez ici les informations modifiées en temps réel.

Les inscriptions se font en bas de cette page. 

LA REFORME TERRITORIALE, ET APRES?

Date et lieu  Mercredi 2 novembre - 9h30-11h00 au Palais des Congrès - Amphi B

Description de la conférence 

La réforme territoriale est une réforme structurelle de l’organisation territoriale française, qui a été engagée en trois temps : la loi MAPTAM de janvier 2014 (Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles), suivie de la loi NOTRe du 7 août 2015 (Nouvelle organisation territoriale de la République), sans oublier la loi relative à la délimitation des nouvelles Régions.

En jeu : la baisse des dépenses publiques et une meilleure adaptation aux besoins des citoyens. 

Une nouvelle répartition des compétences se dessine depuis avec la fin de la clause de compétence générale pour les régions et les départements, le confortement de l’échelon communal et le renforcement de l’échelon intercommunal, dont les métropoles. Toutefois, cette réforme intervient dans un contexte de raréfaction budgétaire avec la baisse notoire des dotations de fonctionnement de l’Etat.

Les collectivités doivent donc redoubler d’agilité à la fois pour s’adapter à cette nouvelle organisation et pour faire vivre les politiques publiques dont elles ont la responsabilité. La demande des citoyens de garder des services de « proximité » accroit cette pression, notamment dans le cadre de la grande Région.

Dans cette période de transition, quelles sont les pistes pour trouver des solutions innovantes de financement des projets ? Quelles sont les expériences intéressantes de mutualisation, de coordination, d’harmonisation déjà mises en œuvre à l’échelle de nos territoires ?

Animateur 

  • Jean PETAUX, Chargé de mission communication, relations extérieures et relations institutionnelles à Sciences Po Bordeaux 

Les intervenants 

  • Gérard LARCHER, Président du Sénat
  • Alain ROUSSET, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Député de la Gironde
  • Philippe LAURENT, Secrétaire Général de l'Association des Maires de France, Maire de Sceaux (92), Président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT)
  • Alain ANZIANI, Vice-Président de Bordeaux Métropole, Sénateur-Maire de Mérignac
  • Jean-Luc GLEYZE, Président du Conseil Départemental de Gironde, 1er adjoint de Captieux (33)
  • Eric KERROUCHE, Président de la Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud, Conseiller Régional en charge de l’harmonisation des politiques publiques, Directeur de recherche CNRS à Sciences Po Bordeaux

BIODIVERSITE ET PAYSAGES : COMMENT NOS COLLECTIVITES PEUVENT-ELLES MIEUX SE MOBILISER  ?

Date et lieu Mercredi 2 novembre - 14h00-15h30 au Palais des Congrès - Amphi B

Description de la conférence 

Nos territoires sont riches d’un patrimoine mal connu : la biodiversité. Souvent ignorée des priorités des politiques publiques, elle est présente partout : agriculture, aménagement du territoire, économie, tourisme ; autant de domaines d’intervention où la biodiversité mérite une attention particulière pour une meilleure préservation de sa richesse et des nombreux services vitaux qu’elle nous apporte.

Si la demande de nos concitoyens vise à une meilleure prise en compte de sa préservation et de sa protection, il est rarement facile, au quotidien et sur le terrain, de les mettre en œuvre. Trop souvent, ces objectifs sont perçus comme des contraintes faisant obstacle au développement économique, à l’aménagement des territoires, au tourisme etc… et pourtant les élus sont les acteurs incontournables dans les objectifs de préservation et de valorisation de la biodiversité et des milieux.

Le projet de loi relatif à la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a été adopté au Sénat en deuxième lecture le 12 mai 2016. Il rappelle un certain nombre d’enjeux et d’objectifs qu’il s’agira de mieux respecter à l’avenir. La nature doit s’inscrire au même titre que d’autres solutions dans les mesures de transition. Les acteurs institutionnels doivent s’inscrire dans de nouveaux engagements pour la préservation et la valorisation de la biodiversité afin d’adapter le milieu urbain aux effets de changement climatique notamment.

A l’heure de la mise en application de la loi Biodiversité, quels sont aujourd’hui les outils à disposition des collectivités pour faire connaître la biodiversité et quels sont les services qu’elle offre ? Comment favoriser des démarches cohérentes à l’échelle des territoires sous l’égide de la Région, chef de file en matière de « biodiversité » ? Comment rendre opérationnels les principes de « continuité écologique » ou encore de « solidarité écologique » ? Comment éviter une confrontation systématique entre aménagement du territoire et préservation de l’environnement ? Comment passer d’une vision figée à une vision dynamique de ces équilibres ? 

Animatrice

  • Anne-Laure BEDU, Animatrice, Directrice du cabinet Presque-île

Les intervenants

  • Gilles BOEUF, Ancien directeur du Museum d'histoire naturelle et professeur à l'université Pierre et Marie Curie (75)
  • Viviane LE DISSEZ, Députée des Côtes d'Armor, Présidente du conservatoire du conseil d'administration du Conservatoire National du Territoire et des Rivages Lacustre
  • Alain DUTARTRE, Président de l'Agence régionale de la biodiversité
  • Caroline MARTIN, Elue de la Chambre régionale d'agriculture 
  • Jean-Christophe LOUVET, Président de la Commission Développement Durable de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP)

LA SANTE : UN ENJEU PRIORITAIRE POUR NOS TERRITOIRES

Date et lieu Mercredi 2 novembre - 16h00-17h30 au Palais des Congrès - Amphi B

Description de la conférence

La santé est aujourd’hui mise en débat : accès aux soins - notamment en secteur rural -, maintien des maternités, rénovation des structures existantes, réforme hospitalière, contrat local de santé, prise en charge du 4ème âge et enjeux de la silver economy, e-santé, prévention, sans oublier les sujets regroupés sous le vocable « santé-environnement » avec le sujet brûlant des effets des produits phytopharmaceutiques sur la santé humaine. 

Le rôle des collectivités locales dans ce nouveau paysage n’est pas aisé à l’heure où nos concitoyens attendent que ces dernières proposent également des solutions aux problématiques plus globales que sont le vieillissement de la population, les risques liés aux nouvelles technologies (ondes, OGM, nanotechnologies) ou aux pollutions résiduelles (perturbateurs endocriniens dans l’eau), mais aussi tabagisme, alcoolisme, suicides… 

La santé est redevenue prioritaire dans le déploiement des politiques publiques locales et la participation à des campagnes de sensibilisation tout au long de la vie grâce à l'implication des collectivités est essentielle. Aujourd’hui, elles se lancent dans la création de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) : un pari sur l’avenir. Devenues nécessaires, les MSP seront-elles cependant suffisantes ? 

Comment faire en sorte de répondre à l’ensemble de ces attentes ? Quels sont les mesures, démarches, projets susceptibles de mieux appréhender ces enjeux globaux ? Doit-on imaginer de nouveaux modèles organisationnels sur nos territoires ? Comment les collectivités doivent-elles travailler entre elles pour atteindre ces objectifs ? 

Animatrice

  • Anne-Laure BEDU, Animatrice, Directrice du cabinet Presqu-île

Les intervenants

  • Michel LAFORCADE, Directeur de l'ARS Aquitaine Limousin Poitou-Charentes
  • Charlotte MARCHANDISE, Présidente Réseau Ville – Santé de l’OMS
  • Françoise JEANSON, Déléguée santé de la région Nouvelle-Aquitaine, ancienne Présidente de médecins du monde
  • Dr Frédéric LAURENTJOYE, Président du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins d’Aquitaine
  • Alban LACAZE, Maire de Riupeyrous (64)
  • Pierrick CHAUSSEE, Directeur adjoint de la CARSAT Aquitaine
  • Célia DOUBLET, Responsable du Marché Santé de la Banque Postale 

FACE AUX INEGALITES, COMMENT LES TERRITOIRES PEUVENT-ILS AMELIORER LA JUSTICE SOCIALE ET TERRITORIALE ?

Date et lieu Jeudi 3 novembre - 9h30-11h00 au Palais des Congrès - Amphi C

Description de la conférence 

Le maire, par sa figure de proximité, est garant, symboliquement et concrètement, du lien social dans la cité. Il reste le premier interlocuteur des difficultés et des inquiétudes que rencontrent les habitants. Aujourd’hui, on attend de lui qu’il réponde aux situations de précarité croissantes, dans un contexte social et économique particulièrement anxiogène. Il est souvent toutefois assez dépourvu face à l’ampleur des problèmes auxquels ses concitoyens sont exposés : chômage, précarisation, accès à l’éducation, accès aux soins, à la culture, violences … Pourtant, le Maire n’est pas seul dans cette tâche et de nombreux partenaires peuvent être associés : autres niveaux de collectivités locales, mais aussi associations, institutions spécialisées, entreprises, …   

Comment recréer du lien social là où il n'y en a plus ? Comment développer l’attractivité de la ruralité et lui permettre d’apporter des services suffisants à ses habitants?

Animateur 

  • Alain PARIENTE, Maître de conférences de droit public à l'Université de Bordeaux

Les intervenants 

  • Geneviève BARAT, Vice-Présidente de la région Nouvelle-Aquitaine en charge de la ruralité
  • Bernard CASTAGNET, Vice-président du Conseil départemental de la Gironde
  • Corine HOURCADE-HATTE, Maire de Bellac (87), Présidente de la Communauté de Communes du Haut-Limousin (87)
  • Agnès GRANGE, Déléguée Régionale du Groupe La Poste
  • Daniel ABALEA, Directeur de la MSA Gironde et également de l'Association Régionale des Caisses de MSA (ARCMSA) de la région nouvelle Aquitain
  • Philippe ROGIER, Membre du directoire de l'Agence France Locale

L'ACTION INTERNATIONALE DES COLLECTIVITES LOCALES: PME, CULTURE, ECHANGES UNIVERSITAIRES, SOLIDARITE ...

Date et lieu Jeudi 3 novembre - 11h00/12h00 au Palais des Congrès - Amphi C

Description de ce témoignage 

Le SELAQ sera l'occasion de rencontrer des grands témoins qui ont mis en place des actions de jumelage, des coopérations entre des PME avec l'étranger, des actions de solidarité et des échanges culturels

Animateur 

  • Jean PETAUX, Chargé de mission communication, Relations extérieures et relations institutionnelles à Sciences Po Bordeaux 

Les intervenants 

  • Lionel ZINSOU, Ancien Premier Ministre de la République du Bénin, ancien Président de PAI Partners, Président de AFRICAFRANCE
  • Pierre DE GAETAN NJIKAM, Adjoint au Maire de Bordeaux en charge des partenariats avec l'Afrique subsaharienne (33)
  • Anne RAIMAT,  Direction des Relations Internationales à Bordeaux Métropole (33)
  • Mickaël VALLET, Maire de Marennes (17), Président de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes (17)

VERS UNE RENOVATION DEMOCRATIQUE?

Date et lieu Jeudi 3 novembre - 14h00-15h30 au Palais des Congrès - Amphi C

Description de la conférence

La crise démocratique semble avérée depuis près de deux décennies et s’aggraver : les partis politiques traditionnels sont boudés par les électeurs, les taux d’abstention sont stabilisés à de hauts niveaux quel que soit le niveau de l’élection, les partis populistes s’affirment à de nombreux scrutins, la participation citoyenne aux concertations semble s’user… seul le Maire résiste à ce « désamour » en tant qu’élu préféré des Français ! 

Pourtant la qualité et l’importance de l’engagement associatif, le succès des lanceurs d'alerte ou des pétitions en ligne, les diverses mobilisations citoyennes de part et d’autres de la France manifestent clairement un besoin vital d’expression politique. Le divorce entre la représentation et la participation serait-il définitivement annoncé ? 

Le divorce entre la représentation démocratique et la participation serait-il définitivement annoncé ? Quel rôle peut jouer une collectivité locale afin de réconcilier ces deux versants de la démocratie ? Quelles sont les démarches intéressantes en la matière et par qui sont elles portées ? Est-il possible d’instaurer une « démocratie en continue » au-delà des échéances électorales? Comment revitaliser le désir démocratique ? Quel est le rôle du maire en la matière?

Animatrice

 

  • Anne-Laure BEDU, Animatrice, Directrice du cabinet Presque-île

Grand témoin

  • Jean-Paul DELEVOYE, Ancien Président du CESER, ancien médiateur et ancien Ministre, auteur de "Reprenons-nous ! "

Inscription CNFPT pour les fonctionnaires territoriaux

Le CNFPT a validé les conférences et les ateliers de travail du SELAQ pour permettre aux fonctionnaires territoriaux de venir au salon sur leurs journées de formation.

Afin de faire prendre en compte ces journées de formation par votre collectivité, merci de remplir une inscription en ligne sur le site du CNFPT: 

DR870 003 pour la journée du  2 novembre 2016

DR870 004 pour la journée du 3 novembre 2016